News

  • 23.08.18 Reportage de Canal Alpha sur l’expédition. (cliquer sur l’image)

  • 16.08.18 Reportage de RTN sur l’expédition. (cliquer sur l’image)

  • 14.08.18 Jean-Phi est de retour. Bientôt un compte rendu de son expédition sur cette page.

Nouvelle position😜😂🤣 :


  • 09.08.18 Après de grands problèmes de communication, voilà des nouvelles de Jean-Phi qui revient sur sa dernière étape et son arrivée à Emmonak.

Voilà le message reçu:

« YESS,  I DID IT…..
C’est par ces mots et un immense cri de joie, suivit de chaudes larmes que j’ai atteint Emmonak.
Une expédition de tous les superlatifs..
Trop difficile à chaud d’y revenir, il me faudra un moment pour digérer tout cela et en extraire les moments hors normes vécu.
J’aimerais juste vous faire partager ma dernière nuit sur ce Yukon, désormais gravé à jamais dans le livre de ma vie.

Pierre, (Notre Webmaster.) informe que je suis a 84 km du Graal.
Il est 8h30, le ciel est bleu et le Yukon d’huile.  Le cadeau…..
Le Yukon aurait’il décide de me dérouler le tapis rouge pour cette dernière journée?
Je pagaie sans forcer le rythme, j’essaye de vivre cette dernière étape en appréciant chaque minute.
La journée se passe comme dans un rêve, a plusieurs reprises, je retiens mes larmes…..
A quelques 15 km de l’arrivée, le ciel m’envoie quelques signaux pour un changement météorologique imminent.
Les vagues se forment, le vent se lève, mais je continue dans l’espoir d’atteindre Emmonak dans une heure environ…..
A ma droite, une petite île de sable… C’est décidé, je ne veux pas prendre le moindre risque à si peu de l’arrivée.
Je vais me poser la pour cette dernière nuit, et finir demain matin les 6 derniers km que je vais déguster mètres par mètres….
A peine mon kayak posé sur l’île que je m’empresse de monter la tente.
Cette fois, le changement de temps annoncé est bien là et c’est même une tempête qui m’annonce une nuit d’enfer…..Ma tente montée, je prends le stricte nécessaire pour me reposer et me réchauffer une soupe et un chocolat.
A l’intérieur de ma tente, je ressens les effets de la tempête avec des vents a plus de 100 kmh par rafale….
Je dois ressortir, mes sardines de 20 cm dans le sable ne résistent pas….. Après plusieurs sorties,  je décide d’utiliser ma pagaie comme sardine…. deux fois 80 cm , cela devrait le faire….. 
Malheureusement, l’intérieur de la tente est déjà trempé et la fermeture éclair de la toile intérieur ne se ferme plus qu’a moitié…..Elle a terriblement souffert des grains de sables venus s’engouffrer entre ses dents…
A chacune de mes sorties, la situation s’aggrave et bientôt, je vais sortir de ma zone de confort……
Dehors, la tempête rugit toujours aussi fort……
Des lors, je décide de ne plus sortir de ma tente sauf événement majeur…..
La nuit allait être longue. Pour me réchauffer 2 soupes, 2 œufs et une poudre de chocolat.
D’autres parts, j’allume mon réchaud à gaz toutes les 15 minutes, l’affaire de 30 secondes…. Que c’est bon….3 heures plus tard, toujours prêt a intervenir en cas d’urgence, j’ai consommé mes 2 soupes et le chocolat. Je constate que mes deux sardines de pagaye font merveille et je me prends à somnoler, voir dormir.
Le problème  lorsque l’on dort, c’est qu’au réveil la sensation de froid se manifeste. Alors je rallume mon réchaud et de suite tout va mieux….Tout à coup, une grande envie d’uriner vient perturber mon plan de ne sortir qu’en cas d’urgence…. J’estime que ce n’est pas une urgence, et je me soulage grâce à ma gourde…..Et pour faire encore mieux,  je verse le contenu dans ma casserole…  le porte à ébullition et le retourne  d’où il vient, et voila le concept de la bouillote réinventé, vraiment efficace.
Finalement, une nuit meilleure que ce que je craignais…..Il est 9.00 heures quand je me décide à sortir de ma tente, le vent a nettement faiblit et les vagues deviennent navigables .Puis, stupeur, mon kayak a disparu…. Non, je ne veux pas y croire,  non il est la, les vagues sont venus le chercher.
Cela donne une idée de la force de cette terrible tempête.
Un grand ouf de soulagement m`envahit, et c`est avec une énorme énergie que je tente de l`extraire d`une situation plus que précaire.
Inutile d`essayer, il devait bien peser 500 kg…

Après avoir commencé à écoper, je me suis vite rendu compte que la moitié du contenu était du sable fin….. un sable qui, une fois tassé devient assez dur.
Un long travail manuel commence,  ardu,  difficile,  mais il fallait le faire, sans compter qu`un moment donné mes bras devenaient trop courts!!!!
Soudain, je regarde autour de moi…. Une immense étincelle jaillit de ma petite tête de mule…. MA SARDINE DE PAGAIE….
Génial, il fallait y penser…L`outil idéal. La longueur pour aller partout, une rigidité top,  une largeur mieux adaptée aux dimensions de mon kayak que n`importe quelle pelle achetée dans un magasin spécialisé.
30 minutes plus tard, mon kayak est prêt à reprendre du service. Les conditions de navigation sont jouables.
Une heure plus tard, c`est la délivrance.

YESS i DID IT…… ETC…

Je pose pied à terre et constate que ici aussi la tempête a fait des dégâts….
Je croise une voiture, lui fait un petit signe, ( normal, ici tout le monde salue tout le monde…) La conductrice s`arrête, elle avait senti que j`avais besoin d`aide…
As-tu besoin de quelque chose ?, Est-ce que je peux t`aider ?
En 5 mots,  je lui raconte ma dernière nuit et ce que je recherche.  OK, monte dans ma voiture m`ordonna t`elle…. Inutile de vous dire qu`elle n`a pas du insister.
5 minutes plus tard, me voici dans le bureau du grand chef de la plus grande unité de transformation de saumon sous toutes ses formes d`Alaska.
Après 5 questions et 12 réponses de ma part , il me dit Jean-Phi, t`es un brave.
Ici tu as ta chambre, douches, salon lavoir et repas à discrétion le temps que tu souhaites.
J`en tombe des nues.  Quel accueil mes amis….. Sincèrement, une fin d`expédition en apothéose.
Je suis tellement heureux et reconnaissant.

Lundi, je serai de retour et vais essayer de poser un regard plus global de cette merveilleuse aventure, que je vous ferai volontiers partager.

Je reviendrai aussi a cette occasion pour nommer tous ceux qui ont aussi participé d`une manière ou d`une autre au succès de cette incroyable expédition.
Mais là,  j`aimerais remercier Pierre Beuret pour son extraordinaire travail de webmaster. Merci Pierre tu m`as toujours suivit depuis des années dans toutes mes expéditions.
Un très grand Merci aussi à notre inénarrable Fausto Fragnoli qui nous a préparé quelques montages et entretenu la page Facebook.
Et enfin, merci aussi à Ludivine qui aura certainement su me remplacer avantageusement dans mon camion pizza.

De Whitehorse Yukon. Je vous embrasse.

Jean-Phi.« 


  • 08.08.18 01h01 Toujours pas de contact téléphonique, mais un petit SMS envoyé à l’aide de sa balise GPS:
    « Suis a Anchorage. Serai demain à Whitehorse. .
    Ne désarmez pas. Vais trouver communication. !
    👍❤
    Jean-Philippe Patthey« 

Donc nous attendons tous avec impatience. 😉


  • 07.08.18 Malheureusement, toujours pas de contact téléphonique avec notre navigateur. Apparemment, l’Alaska c’est pas la Silicon Valley de la communication…..😜
    Il a néanmoins réussi à squatter le mail d’un autochtone pour nous envoyer ces quelques photos.
    J’espère avoir un contact téléphonique aujourd’hui.
  • 06.08.18 Des News paraîtrons en cours de journée dès que j’aurais eu un contact avec lui.

  • 05.08.18 22h54

    LE YUKON VAINCU PAR JEAN-PHI…

    A 22h54, SMS reçus de Jean-Phi.

  1. « Viens de poser pied à Emmonak! quel fin d’expé. . . . « 
  2. « Suis amorphe, mais juste encore assez d’énergie pour vous dire merci.« 
  3. « Je suis heureux, je craque. . . . je chiale. . . . .« 
  4. « Tu ne peux pas imaginer ce que j’ai du faire la nuit passée.« 
  5. « J’ai du me battre toute la nuit pour sauver ma tente.« 
  6. « En attendant les incroyables détails, tu peux juste annoncer l’arrivée malgré une terrible tempête à 5 km avant celle-ci.« 
Position finale 22h54


  • 05.08.18 10h39 Il touche au but, mais se trouve au milieu d’une grosse tempête.
    SMS reçu:
    « Suis à 5km de Emmonak. Situation difficile. Énorme tempête. Sur petit île. Ne sais pas si ma tente va tenir. Si elle explose. . . . Suis mal « 
    « Le vent semblent se calmer maintenant. Moi je vais tenir, mais la tente pas sur. . . . 3 heure que ça dure.« 
Position à 10h39


  • 05.08.18 06h02 Toujours pas de mot de Jean-Phi, mais le périple touche à sa fin. Sa position est à 13 kilomètres de Emmonak ou 20 kilomètres de Alakanuk. (je ne sais pas ou il choisira de faire son arrivée)
Position à 06h02


  • 04.08.18 08h36 Pas de nouvelles pour l’instant, mais la progression continue. Il a dépassé Mountain Village et se trouve actuellement à 84 kilomètre d’Emmonak ou Alakanuk. (la distance de ces 2 destinations est sensiblement la même)

Position à 08h36


  • 03.08.18 06h36 La progression est toujours compliquée pour Jean-Phi, la météo étant mauvaise. Il a parcouru 50 kilomètres. Il est à 27 kilomètres de Mountain Village.

Il lui reste environs 140 kilomètres jusqu’à Alakanuk. Apparement les plus difficiles.

  • SMS de Jean-Phi:
    « Le Yukon m’a donné 4h sous une pluie battante. Sympa, j’avance depuis 3 jours sous la pluie, le camping devient un peu compliqué. Attends prochaine fenêtre « 
Position à 06h36


  • 02.08.18 SMS de Jean-Phi

« Mètres par mètres cette fin de parcours. moi en pleine forme
mais le Yukon aussi. .
Attends avec patience une fenêtre favorable pour déguster mètres. »


  • 01.08.18 20h52 Pour fêter le 1er août Jean-Phi est bloqué à environs 180 kilomètres par des vents tempétueux. Il attend le bon moment pour continuer son voyage Il est en pleine forme et apprécie ce moment.
    Nouveau, à consulter, Photos d’ambiance Alaska transmises par François.
Position à 20h52


  • 31.07.18 21h22 Jean-Phi est quasiment arrivé à Marschall .
Position à 21h22

Parcours restant:
10 Marshall
60 Pilot Station
30 St Mary’s
40 Mountain Village
120 Alakanuk
Soit environ 260 kilomètres

Quelques photos de la « Famille d’accueil de Jean-Phi » à consulter.


  • 31.07.18  08h23 Etat de la situation par mail. (Message de Jean-Phi)

« Bonjour à tous,
Depuis Russian, juste avant de quitter une extraordinaire famille qui m’a accueilli dorloté….lessive, séchage, repas etc….
Ce petit message pour vous dire, que malgré un chavirage ou j’ai frisé la correctionnelle, je suis en pleine forme avec un matériel et des aliments au top pour attaquer cette dernière ligne droite. Toujours très périlleuse du à l’influence du Bering capable en 5 minutes de transformer un temps ensoleillé en une tempête….. tant que Emmonak n’est pas atteint, la plus grande vigilance est de mise. Pour ce qui est du chavirage, j’ai vraiment du assurer…. surtout ne pas paniquer, faire un rapide état de la situation, choisir les priorités et surtout travailler fort mais dans l’ordre programmé.
I did well… and now Gogo… merci a ma bonne étoile.
A bientôt .
jean-Phi. »

Position à 08h23

Il a parcouru 38 kilomètres. Il lui reste 50 kilomètres pour atteindre Marschall .
En fin de journée, quelques photos de son escale forcée chez l’habitant seront mises en ligne.
MERCI DE NOUS SUIVRE DANS CETTE AVENTURE.👏


  • 30.07.18 09h57 Nouvelle position de Jean-Phi. Il est arrivé à Russian Mission .
Position à 08h10

Parcours restant:
Russian Mission
80 Marshall
60 Pilot Station
30 St Mary’s
40 Mountain Village
120 Alakanuk
Soit environ 330 kilomètres


  • 30.07.18 03h57 Grosse frayeur ce matin, Jean-Phi a chaviré à 20 kilomètres de Russian Mission . Heureusement, il est sauf et le kayak aussi mais le téléphone satellite aurait bu la tasse!!!. Voilà le contenu du message reçu:

« Chavirage. Plus. Tel satellite. New par email de russian moi et kayak. Ok« 

On attends donc des nouvelles par mail.

Position à 03h57

Il est à environ 330 kilomètres de Alakanuk  arrivée de son périple.


  • 29.07.18 21h34 Jean-phi est à 36 kilomètres de Russian Mission  , il a parcouru cet après-midi 37 kilomètres.
Position à 21h34


Position à 11h04


  • 28.07.18 Après une erreur de navigation, j’ai rerouté le pagayeur sur son fleuve préféré, le Yukon. En effet, ce matin, appel satellite de Jean-Phi qui me demande de le situer car il n’est pas sûr d’être sur la bonne rivière !! Après quelques envois de relevés GPS, j’ai pu voir la direction dans laquelle il allait et lui redonner les indications pour qu’il puisse prendre le bon courant…
  • Il était à environ 12 kilomètre de Holy Cross qu’il devrait avoir atteint maintenant.
    Vous pouvez aussi visionner une nouvelle vidéo (Jean-Phi « Dans le eaux calmes du Yukon ») préparée avec des fichiers reçus dernièrement.
Position à 11h09

Parcours restant:
Holy Cross
120 Russian Mission
70 Marshall
60 Pilot Station
30 St Mary’s
40 Mountain Village
120 Alakanuk
Soit environ 440 kilomètres


  • 27.07.18 Jean-Phi est arrivé à Grayling il a parcouru environs 65 kilomètres. Il lui reste environs 520 kilomètres à pagayer.
Position à 16h16

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 26.07.18 Jean-Phi est à mi-chemin entre Kaltag et Grayling. Il garde sa moyenne en avalant environs 100 kilomètres.

Un nouveau montage vidéo « Le Robinson du Yukon »est à consulter.

Position à 08h29

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 25.07.18 Position de Jean-Phi ce matin.  Il a passé Kaltag et a parcouru environ 100 kilomètres.
Position à 09h56

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 24.07.18 Position de Jean-Phi ce matin. Il est à Nulato et à parcouru environ 80 kilomètres.
    Nouvelle vidéo « Message de Jean-Phi à son arrivée à Circle le 11.07.2018″ à consulter.
Position à 11h06

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 23.07.18 Position de Jean-Phi ce matin. Il a parcouru environ 180 kilomètres depuis le 21.07.18. Il était ce matin à Galena.
    Nouvelle vidéo à consulter 🧐
    Parcours restant: environs 840 kilomètres.

50 Koyukuk
25 Nulato
60 Kaltag
180 Grayling
25 Anvik
60 Holy Cross
120 Russian Mission
70 Marshall
60 Pilot Station
30 St Mary’s
40 Mountain Village
120 Alakanuk

Position à 09h24

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 21.07.18 Position de Jean-Phi ce matin. Il a parcouru une centaine de kilomètres depuis hier. Il est à 90 kilomètres de Ruby.
Position à 12h00

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 20.07.18  20h20 Liaison téléphonique satellite avec Jean-Phi
    ( nouvelle vidéo à consulter en plus de celle ci-dessous )


  • 20.07.18 Jean-Phi est arrivé à Tanana. La progression semble difficile car il a parcouru environ 70 km depuis hier.

Parcours restant: 180 Ruby, 80 Galena, 50 Koyukuk, 25 Nulato, 60 Kaltag,
180 Grayling, 25 Anvik, 60 Holy Cross, 120 Russian Mission, 70 Marshall
60 Pilot Station, 30 St Mary’s, 40 Mountain Village, 120 Alakanuk

Soit encore 1100 km estimé.

Position de Jean-Phi ce matin.

Position à 08h51

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 19.08.18 Jean-Phi est à mi chemin ce matin entre Rampart et Tanana. Un contact satellite devrait avoir lieu ces deux prochain jours.
    Trajet restant (estimation) 1200 km.Une petite (nouvelle depuis ce soir) vidéo sur le bivouac est visible sur la page « Vidéos » et quelques (nouvelles depuis ce soirphotos du voyage de François sur la page « Photos« .

Position de Jean-Phi ce matin.

Position à 09h48

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 18.07.18 Position de Jean-Phi ce matin. La progression est plus difficile actuellement car il rencontre des vents contraires. Il approche de Rampart.
Position à 07h21

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 16.07.18 Position de Jean-Phi ce matin
Position à 07h19

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 15.07.18
    François m’a fait parvenir le parcours restant depuis aujourd’hui avec le kilométrage estimé:

150 Stevens Village
120 Rampart
120 Tanana
180 Ruby
80 Galena
50 Koyukuk
25 Nulato
60 Kaltag
180 Grayling
25 Anvik
60 Holy Cross
120 Russian Mission
70 Marshall
60 Pilot Station
30 St Mary’s
40 Mountain Village
120 Alakanuk

Parcours restant 1490 km.

Position de Jean-Phi ce matin

Position à 7h54

Voici la carte Maps qui vous permet de situer sa position.


  • 14.07.18 Liaison téléphonique satellite avec Jean-Phi

  • 14.07.18 Position de Jean-Phi ce matin
Position à 08h26

Pour vous donner une idée de l’avance du pagayeur, voilà une carte qui vous permettra de mieux situer sa position. Vous pouvez vous déplacer sur la carte à votre guise.


Jean-Phi avance, mais il ne faut pas oublier François qui s’il n’est pas sur l’eau, pagaye sérieusement pour la logistique. Les problèmes de communication et surtout de débit ne lui facilite pas la tâche. Il galère pour nous transmettre photos et vidéos et cherche des endroits ou il y a du wifi et du courant électrique à la fois.


Voilà ce qu’il à trouvé pour l’instant 🤭😞


  • 13.07.18 Position de Jean-Phi ce matin.
Position à 10h39

  • 12.07.18 Position de Jean-Phi ce matin.
    Il est parti pour 1500 km sans assistance. Les communications seront difficiles tout au long de ce trajet. Nous ferons tout notre possible pour vous informer de l’avancement de Jean-Phi.
Position à 05h36

  • 11.07.18 Position de Jean-Phi ce matin. Il est arrivé à Circle

Position à 02h40

  • 10.07.18 Position de Jean-Phi ce matin
Position à 07h55

  • 09.07.18 Le mot de Jean-Phi (mauvaise qualité de l’enregistrement du à la liaison satellite)
Position à 20h21

  • 07.07.18 Départ de Dawson pour Circle (4 jours de navigation prévu)


  • 07.07.18 A la recherche de l’étanchéité parfaite le Jean-Phi
Si je ne veux pas manger mouillé.

  • 06.07.18 Le quart du parcours est atteint


  • 04.07.18 En route pour Dawson
    Cliquer ci-dessous pour écouter le mot de Jean-Phi


  • 02.07.18 Arrivée à Carmacks
    Cliquer ci-dessous pour écouter le mot de Jean-Phi


  • 28.06.18 Premier jour de navigation (reportage vidéo)


  • 27.06.18 (contact par téléphone satellite)
    Jean-Phi a quitté Whitehorse après bien des problèmes administratifs pour le Chillkook Trail. Pour des raison de frontière (Canada-USA) il n’a pas été autorisé à prendre son GPS tracking. Il a pris le train depuis Carcross et a laissé son kayak et de la marchandise au lac Bennet. Il est arrivé à Skagway. Après avoir effectué les demandes d’autorisation pour le départ sur le Chillkook Trail qu’il décrit comme fabuleux avec des paysages à couper le souffle et un musée en plein air de la « Ruée vers l’or ». Il explique que ce parcours comme très difficile car très escarpé, et comme il a axé sa préparation sur le Kayak, la marche avec un sac de 18 kg sur le dos s’est avérée pénible. Arrivé au bout de cette marche, il est arrivé au lac Bennett. Beaucoup de soucis sur place car un fort vent et des creux de 1 mètre, l’eau à 3 degrés. « On a pas droit à l’erreur » dans ces conditions, un chavirage peut se révéler catastrophique. Il prend la décision de sagesse de mettre son kayak dans le train et de se rendre à Fraser ou la voiture achetée est stationnée. Ensuite chargement du kayak pour se rendre au lieu de départ d’ou toutes les expéditions partent, soit le lac Marsh.

  • 24.06.18
    Et nous voilà quittant Whitehorse pour quelques jours,avec nôtre nouvelle voiture et nouveau kayak. Le train nous attend à Carcross, de là, j’embarque mon kayak pour l’amener aux sources du Yukon où je le retrouverai mardi après la traversée du Chilkoot…. De la, je remonte dans le train jusqu’à Fraser, douane Alaska, ou je retrouve François qui me rejoint dans le train à destination de Skagway,lieu de départ du Trail que nous attaquerons dimanche.
    Cette fois, c’est parti et les traditionnelles tracasseries administratives sont derrières.
    Devant nous le Chilkoot et le Yukon ….. fabuleux….

    Cliquer sur la carte pour avoir la position


  • 20.06.18

Jean-Phi se trouve à Whitehorse. Les préparatifs vont bon train, achat d’une voiture, trouver un kayak, etc.
Les démarches administratives ne sont pas plus faciles au Canada que chez nous apparemment 😳.

Position actuelle

Cliquer sur la carte pour avoir la position


  • Je viens de rencontrer le vrai… ,celui dont on s’inspire.