Accueil

La « Grande rivière » à cloche pied !!

Une aventure humaine hors du commun

 

  • Le départ est prévu le 17 juin 2018.
    Mon arrivée dans la mer de Béring ? J’espère avant l’embâcle début septembre !

Dans quelques jours je pars dans le grand nord sur les traces de Jack London et Grey Owl, en effet je vais tenter la descente en solitaire muni de mon kayak du fleuve Yukon du lac Laberge au Canada à la mer de Béring en traversant sur sa totalité l’Alaska. Je ne pars ni sur un défi, ni sur une aventure mais sur un voyage de l’intérieur. En effet sur ces 3200 kilomètres je serai seul face à toute la beauté de ces grandes contrées encore sauvages, la solitude sera ma compagne de voyage. Grâce à ma très longue expérience accumulée au cours de toutes mes expéditions et au très grand privilège d’avoir été le bras droit de Mike Horn, je saurai gérer un enthousiasme sans lequel vous ne vous engagez pas dans une telle aventure.

Un homme, un kayak,un fleuve pour un bout de vie!

  • Pourquoi une telle aventure ?

Jusqu’à présent, j’ai toujours vécu des aventures extraordinaires mais jamais seul sans vis-à-vis, l’isolement dans le milieu hostile est une manière de se découvrir tout au fond de son âme, sans aucun artifice. Le grand nord me fascine et les rencontres, aussi bien animales qu’humaines, sont dans ces endroits retirés des moments forts.  L’aventure sera profonde ; dans ces circonstances souvent le corps et l’esprit se séparent. J’ai peut être mille raisons de ne pas partir et une seule d’y aller.

Cette raison porte un nom : Liberté !

  • Le Départ :

L’Aventure débutera comme les pionniers de la ruée vers l’or l’ont vécue :

Soit 53 kms au travers des montagnes par le col du Chilkkoot qui va me mener aux sources du Yukon, soit le lac Bennet où je retrouverai mon Kayak.

Cette randonnée est une aventure historique qui va me faire retracer la route de la ruée vers l’or du Klondike. Avec un sac plus léger que les chercheurs d’or, mais tout de même en autonomie, je vais essayer de ressentir les émotions et difficultés des marcheurs de cette fin du 19ème siècle.

La piste Chilkoot est un véritable musée en plein air où l’on peut encore voir des objets et reliques datant de la fin des années 1890, et fait partie des sites historiques nationaux du Canada.

Depuis le lac Bennet l’aventure se conjuguera avec mon Kayak.

1200 kms pour me rendre à Circle en passant par Whitehorse, Carmack, Dawson et Eagle.

Depuis Circle, plus aucune route ou chemin suivent le fleuve sur les derniers 2000 kms.

  • Le Kayak :

De la marque Prijon.
Un choix dicté par l’utilisation régulière d’un kayak dans lequel mon corps s’est adapté.
Un bon équilibre entre vitesse, stabilité, charge utile.

  • Matériel :

Camps :

La tente est une Ferrino. Depuis de nombreuses années, je l’utilise dans toutes mes expéditions, son double toit, sa résistance au fort vent et sa moustiquaire sont ses atouts majeurs. J’allumerai un feu le plus souvent possible pour essayer de tenir à distance les ours en quête de nourriture.

La nourriture :

Elle sera surtout à base d’aliments lyophilisés. J’embarquerai environs 60 jours d’autonomie en espérant pouvoir au fil du fleuve pêcher et cueillir baies sauvages et autres plantes comestibles.
Faune : Ce fleuve a la particularité d’être très sauvage, grizzli, baribal, castor, orignal, loutre, spermophile, lynx, loup, coyote, sont les mammifères les plus fréquents sur ses berges. Saumons roses, brochets, truites et white-fish sont les poissons de la « Grande Rivière » Mais aussi les insectes pullulent à cette saison (moustiques, maringoins et mouches noires).

Sécurité :

Je serai en possession de sprays au poivre anti-ours. J’embarquerai une balise satellitaire  de sécurité ainsi que 3 fusées de détresse. Un GPS ainsi que des cartes du fleuve.

Communication : 

Quotidiennement je vais essayer d’envoyer un journal de bord. Un système de geolocalisation devrait pouvoir permettre à chacun de suivre ma progression en temps réel de cette aventure humaine hors du commun.

Des reportages  avec Canal Alpha et la RTS sont programmés.

Mon téléphone iridium me permettra régulièrement d’être en connexion avec mon équipe d’assistance ainsi que mes proches.

37 réponses sur “Accueil”

  1. Salut Jean-Philippe, extraordinaire aventure et superbe défi que celui que tu viens de relever. Chaleureuses félicitations. Un nouveau récit-conférence pour le CAS 😉 ?
    Cordialement, Georges

  2. Félicitations !
    YOU did it … un grand bravo très admiratif !
    Le temps n’est plus à la pagaie mais j’imagine …
    à la pagaille dans les sensations et émotions, encore si fortes pour terminer …
    On se réjouit déjà de découvrir tes prochains récits !
    Amitiés, bisous et merci à tous de nous avoir permis de suivre l’extraordinaire aventure de notre Jean-Phi
    Josiane

  3. Bravo Jean-Phi ,
    Quel exploit, quel courage, c’est fantastique. Tu as vaincu le Yukon. Je t’admire.
    A bientôt pour d’autres news.
    Gros becs.
    Ariane Bart

  4. BRAVO ! Hyper heureuse pour toi… et la tempête devrait rester un beau souvenir pour toi une fois que tu seras reposé… il te fallait des défis et tu les as relevé haut la main !
    Tu ne peux qu’être fier de toi !
    Bises

  5. Hello jean phi je vois que tu avance à un bon rytme le top de te suivre ont attend l ours …. allez profite bien de la fin de ton expe super de te suivre ca me rappel de bon souvenir. A plus au plaisir.

  6. Super Philippe, félicitations.
    Profite bien de tes derniers coups de pagaie, car tu vas regretter d’arriver au bout!
    On se réjouit déjà de te lire (prochain défi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *